A surveiller ses concurrents bien sûr… Mais quelle est la finalité de l’exercice ? Et surtout quel bénéfice concret doit-on en attendre ?

 

 

 

 

Tout d’abord revenons sur la définition du concept. La veille concurrentielle consiste à exercer une surveillance des informations concernant ses concurrents actuels, voire potentiels. Il peut s’agir des données qu’ils diffusent ou dans lesquelles ils sont cités : caractéristiques de nouveaux produits, rapports d’activités, mouvements des cadres dirigeants, etc.

 

Dès lors, quel est l’objectif ? Anticiper tout changement qui pourrait intervenir dans l’environnement de l’entreprise, avec deux finalités essentielles.

 

En premier lieu, réduire les risques : apprendre la sortie imminente de nouveaux produits chez un concurrent permettra de réagir à temps et de se positionner. Mais également utiliser les informations obtenues pour saisir des opportunités d’affaires. Le directeur marketing à l’origine de la dernière campagne à succès d’un concurrent est sur le départ : pourquoi ne pas le démarcher ?

 

A l’heure d’une circulation de plus en plus rapide de l’information, et d’une mise en concurrence généralisée des entreprises, la veille concurrentielle constitue un outil indispensable pour définir la stratégie de son entreprise.

 

Découvrez l’offre veille concurrentielle comprenant un accompagnement personnalisé avec un chargé de veille SINDUP

 

Partager cet article
Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer à un amiCopy to clipboard