Facebook, Twitter, les avis consommateurs de Ciao, Amazon, Looneo et Qype.. Désormais, tous ces contenus sociaux peuvent être pris en compte dans Sindup.

 

En effet, aujourd’hui, les  internautes ont massivement changé leur habitude de surf au profit de ces plateformes. S’appuyant sur ce constat, l’équipe SINDUP® a décidé de permettre leur ajout au corpus des sources.

 

Concrètement une part grandissante des échanges réalisés jusqu’alors via le mail, les forums ou les logiciels de messagerie instantanée passent désormais par le web social.

 

Pour les entreprises, il y a là un enjeu qu’il est urgent de saisir : les réseaux sociaux sont, pour elles, une menace autant qu’une chance. Leurs marques et leurs produits y étant abondamment cités (par des internautes qui sont parfois aussi leurs clients), leur image peut y être mise à mal et il est important d’en être averti pour réagir.

 

A l’inverse, c’est une source d’information précieuse sur les habitudes de consommations ainsi que sur ses propres concurrents. Il serait dommage de ne pas en tenir compte.

 

Dans un registre plus ciblé, les avis consommateurs publiés sur les comparateurs de prix ou les sites de e-commerce peuvent être utilisés de la même façon. Il est crucial d’y surveiller la réputation de ses produits et il est extrêmement intéressant d’y analyser les remarques et impressions des clients.

 

Avec ses nouvelles possibilités, la veille devient donc encore plus efficace et pertinente.

 

Voir notre offre Veille e-réputation incluant l’analyse des réseaux sociaux.

 

Partager cet article
Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer à un amiCopy to clipboard