Dans le cadre du salon Franchise Expo qui s’est tenu à Paris, Porte de Versailles du 19 au 22 mars, Territoires & Marketing et Franchise Expo Paris ont dévoilé les résultats du baromètre du dynamisme régional et de la création d’entreprises en franchise.
Cette 3ème édition confirme l’ascendance des Pays-de-la-Loire et du Centre-Val-de-Loire, ainsi que la montée en puissance de l’Ile-de-France et de la Corse.

Le baromètre s’appuie sur une série de données non nominatives courant sur toute l’année 2016 :

  • le nombre, la région d’origine, les secteurs d’activités visés des visiteurs de Franchise Expo Paris déclarant avoir un projet pour 2016
  • le nombre de réseaux et de franchisés recensé par la FFF (2016)
  • le nombre, la région et les secteurs d’activités des états locaux de marchés réalisés par Territoires & Marketing (plus de 1 300 projets)
  • le nombre, la région et les secteurs d’activité des ouvertures pour lesquelles les franchisés se sont fait accompagner par les réseaux de cabinets d’expertise comptable (Fiducial, In Extenso, KPMG, Soregor),
  • le fichier de veille sur Internet des ouvertures et inaugurations de tous les points de vente des réseaux en France métropolitaine pendant 12 mois pour plus de 1 800 enseignes avec la plateforme de la veille Sindup.

Pays-de-la-Loire, Centre-Val-de-Loire, Ile-de-France et Corse, des régions actives en franchise

La franchise se développant partout en France, Territoires & Marketing et Franchise Expo Paris, sous le patronage de la Fédération Française de la Franchise et en partenariat avec Fiducial, In Extenso, KPMG, Soregor et Sindup, a souhaité connaître les régions où les opportunités de développement pour les réseaux en franchise étaient les plus prégnantes.

Ce baromètre s’appuie sur les grandes étapes de la vie de la création d’une entreprise en franchise et révèle cette année que Pays-de-la-Loire se situe à la première place des régions les plus dynamiques en franchise. Elle s’est en effet imposée comme le premier territoire en terme d’ouvertures en franchise et ce rapporté à sa population.

Ex-aequo à la deuxième place, on retrouve trois régions : le Centre-Val-de-Loire, l’Ile-de-France et la Corse. Depuis 2014, Pays-de-la-Loire et Centre-Val-de-Loire sont aux premières places du baromètre et ce toujours dans le trio de tête. Une tendance qui confirme une véritable appétence de ces deux régions pour la franchise.

Pour la première fois depuis la 1ère édition du baromètre de la franchise, l’Ile-de-France, première région économique française, tient son rang en intégrant le haut du classement. La région connaît la plus forte progression pour l’année 2016 (+6 places). L’Ile-de-France revenant cette année à une position où on pouvait l’attendre dès le premier classement. En effet, cette région a la particularité de représenter le plus grand nombre de
visiteurs du salon, mais débouche plus faiblement sur des projets d’ouverture en franchise. Il semblerait qu’il y soit privilégié des ouvertures de succursales. On pourrait y voir les causes d’une forte concurrence, d’un taux d’équipement déjà bien fort et des freins liés aux coûts élevés de l’immobilier et d’installation pour un candidat franchisé.

Parmi les régions à s’être démarquées en gagnant trois places depuis le dernier baromètre, on compte la Normandie et l’Auvergne-Rhône-Alpes se situant respectivement à la 5ème et à la 10ème place.
A l’inverse, la Bretagne voit sa chute, déjà entamée l’année dernière, continuer en 2016 : elle occupe désormais le 11ème rang sur 13. Parallèlement, les deux nouvelles grandes régions du grand Sud-Ouest, Occitanie et Nouvelle-Aquitaine, connaissent les chutes les plus fortes, passant respectivement de la 3ème place ex-aequo en 2015 aux 7ème et 8ème places en 2016. En queue de peloton, le Grand-Est maintient sa position depuis 3 ans. La région voisine, Bourgogne-Franche-Comté, la précède à l’avant-dernière place du baromètre.

« Cette année nous avons une carte marquée par une moitié Ouest plutôt plus dynamique que le reste de la France et donc, une moitié Est moins dynamique. C’est une opposition à surveiller, cela ne veut évidemment pas dire que ces territoires sont réfractaires à la franchise mais qu’ils ont un degré de maturité plus élevé en matière de franchise et qu’il est d’autant plus important de ne pas négliger de faire son étude de marché avant de se lancer afin de s’implanter sur le bon emplacement ! Reste à découvrir si cette opposition Est-Ouest va continuer dans le temps et s’observer sur des périodes triennales, quinquennales ou plus longues encore » déclare Laurent Kruch, Président-Fondateur Territoires et Marketing, membre du Collège des Experts de la FFF.

La franchise en France, données globales et focus secteurs

La franchise, un modèle incontournable pour redynamiser l’économie

Selon les derniers chiffres dévoilés par la Fédération française de la franchise, la franchise en France, avec 1 900 réseaux (+3,6 %), 71 508 points de vente (+2,9 %) et un chiffre d’affaires global de 55,10 milliards d’euros (+3,2 %)2, représente toujours le 1er marché européen du secteur. Trois indicateurs en hausse qui confirment le dynamisme du secteur, dans un contexte de faible inflation (+0,2 %) et une croissance de +1,2 %1.

L’alimentaire progresse tandis que la mode et l’équipement de la personne sont en recul

En 2016, la franchise a vu naître 2 025 entreprises franchisées supplémentaires.


Les plus fortes hausses s’observent dans les secteurs suivants :

  1. L’alimentaire : + 757 franchisés
  2. Le secteur coiffure et esthétique : + 704 franchisés
  3. La restauration rapide : + 304 franchisés
  4. Les services aux personnes : + 240 franchisés
  5. Les services automobiles : + 235 franchisés

Le secteur du commerce alimentaire est celui qui a le plus contribué aux ouvertures de nouveaux établissements en franchise, pesant désormais 21 % des créations sur l’année.
Une tendance qui se confirme quand on se penche, dans le détail, sur l’ensemble des indicateurs contribuant au classement final du baromètre de la franchise : le commerce alimentaire a fortement progressé lors de l’année passée, tant en termes de projets que d’ouvertures.

En reprenant l’ordre du classement nous constatons que sur dix secteurs d’activités :

  • Pays-de-la-Loire surperforme dans les ouvertures d’enseignes en Commerce Alimentaire et Services aux Entreprises et Particuliers
  • Centre-Val-de-Loire surperforme dans le secteur du Bâtiment et Industrie,
  • La Corse surperforme en Beauté, Santé et Remise en Forme, en Décoration et Equipement de la Maison et en Mode et Equipement de la Personne
  • L’Ile-de-France surperforme en Hôtellerie-Restauration et Immobilier
  • La Normandie surperforme en Commerces Spécialisés et en Commerce Alimentaire
Partager cet article
Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer à un amiCopy to clipboard