La plateforme de veille stratégique Sindup compte à ce jour plus de 300 entreprises utilisatrices, de la PME aux grands groupes et œuvre en permanence à innover dans les services qu’elle leur propose.  En ce sens, Sindup a récemment signé avec Thales un partenariat inédit pour fournir sa technologie au service Citadel, la messagerie instantanée d’entreprise lancée fin 2017.

Réseaux sociaux d’entreprise (Jamespot, Yammer, Workplace by Facebook), plateformes collaboratives (Office 365, Sharepoint), KYC (Invoxis), knowledge management (Elium), Sindup poursuit sa stratégie omnicanale en connectant sa plateforme de veille stratégique à la messagerie instantanée d’entreprise Citadel, du groupe Thales.

Cette application mobile, pensée et conçue pour les professionnels, propose aux organisations de s’affranchir des Whatsapp et autres Telegram en offrant à leurs collaborateurs une solution tout aussi maniable mais répondant cette fois à des enjeux de souveraineté et de sécurité (Citadel est en phase de certification par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information : Anssi).

Dans les faits, l’utilisateur de la messagerie peut y recevoir des notifications de veille et créer en un clic un groupe de discussion privé et sécurisé : détection d’un nouveau concurrent, risques réglementaires ou fournisseurs, fusions et acquisitions, levées de fonds, gestion de crise, nominations, innovations dans le secteur, opportunités commerciales, etc.

« Le service Sindup est très apprécié des utilisateurs ce qui améliore l’expérience et le niveau d’engagement sur Citadel. Les équipes de Sindup ont apporté ainsi leur expérience des enjeux des décideurs face à l’information, de l’innovation et de l’IE », témoigne Fabrice Dennieau, directeur des ventes chez Thales Communication.

« Nous avons travaillé en partenariat avec les équipes Thales pour permettre à la veille d’arriver via Citadel directement dans la poche du décideur. Ce système lui permet la plus grande réactivité quand il est informé grâce à une alerte Sindup. En un clic, il peut partager, réagir et décider en équipe de manière instantanée et totalement sécurisée. », explique Mickaël Réault, dirigeant fondateur de Sindup.

Collaborative et multilingue, la plateforme surveille 50 millions de sources internationales en plus des sources françaises. L’an dernier, plus de 3,5 milliards d’informations ont été traitées par la plateforme pour permettre à ses utilisateurs d’identifier l’essentiel dans ce flot continu.

Partager cet article
Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer à un amiCopy to clipboard